Un blog pour
L’EUROPE
Accueil > Actualités > "Mali : situation humanitaire alarmante occultée par le processus électoral"

Actualités


"Mali : situation humanitaire alarmante occultée par le processus électoral"

Le 10/06/2013

Michèle Striffler, 1ère Vice-présidente de la Commission du Développement, vient de rentrer de mission humanitaire au Mali et dans le camp de réfugiés maliens de Mbera en Mauritanie, comprenant plus de 74 000 personnes. Elle s'est entretenue avec les act

"La situation humanitaire alarmante dans le nord du Mali est occultée par les élections présidentielles prévues le 28 juillet 2013, qui est la priorité en ce moment -  pour le gouvernement et la communauté internationale-, également en terme de financement. De plus, le contexte transitionnel du pays bloque une réponse humanitaire efficace. Je regrette que l'intérêt des médias se focalise uniquement sur la situation politique et militaire." a déclaré l'Eurodéputée.

"L'insécurité alimentaire s'aggrave dans le Nord du Mali mais également dans le reste du pays. Le nombre de personnes en besoin d'assistance alimentaire immédiate est estimé à 1,4 million. La période de soudure, qui vient de commencer, s'annonce mauvaise. La situation à venir est alarmante et fait craindre un taux de malnutrition aiguë élevé et la propagation d'épidémies dont le choléra." a continué Michèle Striffler, Rapporteur permanent pour l'aide humanitaire.

Selon Michèle Striffler, Députée européenne UDI, le nord du Mali reste une région de conflit où terroristes, jihadistes et narcotrafiquants sont toujours présents. L'accès aux populations affectées par la crise est également limité par le banditisme en l'absence des forces de sécurité gouvernementales dans la plupart des localités du nord. La fourniture des services sociaux de base continue d'être assurée principalement par les acteurs humanitaires. Il est urgent de restaurer au plus vite les services publics étatiques dans les régions du nord ainsi que l'accès à l'eau et l'électricité.  

 "Le mandat de la  force intégrée de stabilisation des Nations-Unies de 12 640 personnes, la MINUSMA, comprend un appui à l'action humanitaire. Il est impératif que cette force multidimensionnelle respectent la neutralité, l'impartialité et l'indépendance des acteurs humanitaires, afin de garantir l'accès aux populations vulnérables ainsi que la sécurité des travailleurs humanitaires"  a conclu Michèle Striffler.

Enfin, Michèle Striffler, s'est rendue dans le plus grand camp de réfugiés maliens à Mbera, où elle a manifesté ses inquiétudes face à la situation précaire dans le camp et les tensions existantes. En fin de semaine dernière, le camp a été frappé par une grande tempête et des incidents dus à des problèmes de distribution alimentaire. L'Eurodéputée, a invité les autorités mauritaniennes et la communauté internationale à garder toute leur attention sur l'évolution de la situation dans le camp.

www.parti-udi.fr
Mentions légalesPlan du siteContact