Un blog pour
L’EUROPE
Accueil > Actualités > "Accord sur le budget européen 2014 : l'Europe strangulée par les États concentrera ses moyens sur les dépenses d'avenir"

Actualités


"Accord sur le budget européen 2014 : l'Europe strangulée par les États concentrera ses moyens sur les dépenses d'avenir"

Le 14/11/2013

"Accord sur le budget européen 2014 : l'Europe strangulée par les États concentrera ses moyens sur les dépenses d'avenir"

14/11/2013: Réaction de Dominique RIQUET Eurodéputé (PPE-UDI)

Après plusieurs heures de négociations, le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à un accord sur le budget 2014, qui constituera la première année du prochain cadre financier pluriannuel.

 

"L'Europe doit être saluée pour les efforts auxquels elle consent sur ses propres finances, alors même que son budget est limité, toujours en équilibre et quasi-entièrement réinjecté dans les États membres!" estime Dominique RIQUET, rapporteur pour le PPE sur ce dossier.

 

L'accord prévoit un montant de 135,5 millions d'euros en crédits de paiements, c'est-à-dire 500 millions de plus que ce que demandaient les États membres, mais 900 millions de moins que ce que souhaitait le Parlement. Par rapport au budget 2013, cela équivaut à une baisse de l'ordre de 6%.

 

"Il est clair que cet accord ne soulève pas l'enthousiasme au sein du Parlement, quand l'Europe doit plus que jamais s'engager dans la bataille pour  la croissance, l'emploi et la compétitivité." relève l'élu de l'euro-circonscription Nord-Ouest. "Cependant, nous sommes conscients des contraintes pesant sur les budgets nationaux, qui représentent encore les trois quarts des ressources du budget européen, et de l'effet néfaste qu'aurait une crise budgétaire à l'aube des élections européennes."

 

Les eurodéputés ont néanmoins quelques motifs de se réjouir, en ce qui concerne les priorités retenues au sein des 142,6 milliards d'euros approuvés en crédits d'engagement.

 

"Nos appels en faveur de la recherche, de l'éducation et des PME ont été entendus puisque cette année, ce sont au total 360 millions d'euros qui seront affectés en avance sur ces questions". explique l'eurodéputé UDI. "Par ailleurs, un montant de 900 millions sera également préfinancé pour agir en faveur de l'emploi des jeunes."

 

Après avoir insisté sur cette question pendant des mois, le Parlement a aussi obtenu un montant supplémentaire de 134 millions d'euros sur le Fonds européen d'aide aux plus démunis. En outre, les drames récents liés à l'immigration clandestine ont permis de convaincre les États membres de renforcer les moyens donnés à l'agence Frontex et au bureau européen d'appui en matière d'asile. Enfin, pour permettre la bonne mise en œuvre de l'Union économique et monétaire, le budget conclu augmente les fonds alloués aux agences de supervision financière.

 

Cadrage : Le Conseil et le Parlement disposent de 14 jours pour formellement approuver le résultat de cette conciliation. S'agissant du Parlement, le vote est prévu en séance plénière le 20 novembre prochain.

 

www.parti-udi.fr
Mentions légalesPlan du siteContact